Trésorerie des entreprises : financement et reprise

gestion de crisetrésorerieposte clientRisques Financiers
financement et reprise

Les conséquences d’une crise sans précédent

La crise que nous traversons impacte violemment l’économie et la trésorerie des entreprises avec des conséquences immédiates.

  • Des conséquences négatives

De nombreuses entreprises vivent un fort ralentissement, voire un arrêt total de leur activité. De fait, elles observent une chute importante de leur chiffre d’affaires. Elles ne peuvent plus facturer, ni encaisser les revenus liés à cette facturation. Dans le même temps, de nombreux clients ont pu demander le report des échéances fournisseurs et ce, malgré l’incitation des pouvoirs publics à ne pas le faire. Ceci entraîne également des conséquences négatives et immédiates sur leur trésorerie.

  • Des conséquences positives

Les mesures gouvernementales ont permis aux entreprises de prendre une bouffée d’oxygène. Je pense notamment au report des échéances de prêts, des loyers et des charges sociales. Dans un second temps, est apparue la mise en place du PGE (Prêt Garanti d’Etat). C’est un apport de cash immédiat qui va permettre aux entreprises qui l’ont obtenu, de patienter jusqu’à la crise et après la reprise.

Il faut travailler sur 3 points majeurs afin d’aider les entreprises à faire front.

 

1 : Établir des scenarios de prévisions de trésorerie :

L’entreprise doit pouvoir établir des scenarios de trésorerie de manière agile. Pour cela, elle doit avoir à sa disposition un outil de suivi et de gestion clients lui permettant de manière simple, de transmettre à ses partenaires financiers, des prévisions de trésorerie. Car il faut bien avoir à l’esprit que c’est ce qu’ils vont demander en premier lieu.

 

2 : Travailler sur le besoin en fond de roulement :

  • Par l’accélération des encaissements.
    L’entreprise doit d’abord agir sur les encaissements Clients et veiller à les accélérer. L’idéal n’est pas de proposer aux clients de payer plus vite. Encore que, s’ils ont du cash cela peut être une bonne idée en contrepartie d’une ristourne, d’un rabais sur les tarifs. Mais il est intéressant de travailler sur la mobilisation du Poste Clients afin que ses créances, émises avec un délai, soient encaissées immédiatement par l’entreprise. Il permettra l’encaissement des créances à J+1 (date de la facture).

 

  • Il est également possible d’agir sur le poste fournisseur.
    L’idée, c’est de payer ses fournisseurs plus vite par l’intermédiaire d’un établissement spécialisé. Cela peut intéresser les fournisseurs d’avoir un paiement immédiat et dans le même temps, l’entreprise peut de son côté, demander à cet établissement d’obtenir un délai supplémentaire de 30 jours pour payer ses factures fournisseurs.

 

Comme on le voit, ce sont deux outils de stratégie financière qui peuvent être utilisés ensemble ou séparément. Ils vont permettre de jouer sur la trésorerie, d’accélérer les encaissements et décaler le paiement des dettes fournisseurs.

 

3 : Évoquer le refinancement d’actifs pour améliorer la trésorerie immédiate.

Certaines entreprises ont pu autofinancer des investissements avant la crise. Il serait intéressant de se pencher sur ces investissements récents (moins d’un an) de manière à voir s’ils peuvent être refinancés, là aussi, par des établissements spécialisés.

 

Les acteurs en capacité de répondre à ces problématiques

Concernant ces solutions, un bon nombre d’acteurs sont en capacité de répondre à ces besoins. Je pense bien sûr au secteur bancaire mais aussi, aux sociétés financières spécialisées avec ce que l’on peut appeler, le financement alternatif.

 

En guise de conclusion, je terminerai sur deux recommandations.

Ces solutions doivent être étudiées maintenant. A la reprise, les entreprises auront toutes les mêmes problématiques et les mêmes besoins. Ce sera donc sans doute plus compliqué à ce moment-là.

Sachez de même qu’il est important de se faire conseiller sur ces sujets. Il ne faut pas hésiter à étudier l’ensemble des solutions existantes pour voir ce qui pourra aider les entreprises à retrouver de la trésorerie et à reprendre un fonctionnement normal après cette crise sanitaire.

 

Véronique CEZARD
Experte en financement

 

Haut de page

Me rappeler

Les champs mentionnés par un astérisque sont obligatoires, si vous ne les communiquez pas, nous ne pourrons pas traiter votre demande.

Les champs mentionnés par un astérisque sont obligatoires, si vous ne les communiquez pas, nous ne pourrons pas traiter votre demande.